Comment débuter la pêche en nymphe façon Tchèque ?

Publié par Nicolas le

Dernière mise à jour de l’article le 12 octobre 2023 by 2vlkx

La nymphe à la manière tchèque : la clé pour cibler des poissons qui semblaient jusqu’à présent inatteignables !

Vous adorez pêcher à la nymphe et je vous comprends fortement. Mais je voudrais que vous m’expliquiez une chose. Comment faites vous pour attraper des truites dans les eaux profondes avec un fort courant ?

Dans une telle situation, vous pouvez oublier de suite la pêche en nymphe à vue (NAV). Même les techniques traditionnelles ne semblent pas toujours suffire pour relever ce défi.

C’est là que la pêche à la nymphe tchèque entre en jeu !

Cette méthode offre une solution pour conquérir ces zones difficiles d’accès et augmenter considérablement vos chances de succès. Préparez-vous à explorer cette technique qui change la donne et à repousser les limites de votre pêche en nymphe.

Qu’est-ce que la nymphe Tchèque ?

Avant d’explorer en profondeur cette technique et d’analyser toutes les subtilités de la pêche à la nymphe tchèque. Commençons par définir ce qu’elle est.

Cette technique de pêche à la mouche englobe deux aspects essentiels. D’abord, elle désigne le type de nymphe lourde fixée sur un hameçon courbé en taille 8, 10 ou 12. Reproduisant les larves de phryganes ou de gammare. Ensuite, ce terme renvoie à l’approche de méthode pêche elle-même.

En réalité, la pêche à la nymphe tchèque se distingue nettement des autres méthodes de pêche à la mouche. Tant par sa technique de lancer singulière que par l’état d’esprit qui l’accompagne.

En fait, elle consiste à faire descendre votre artificielle profondément dans la zone d’alimentation. Au plus près du lit de la rivière. Elle permet de prendre du poisson sur des sections de rivière où d’autres méthodes ne seront pas assez efficace.

Cette technique a vu le jour au sein d’un petit groupe de pêcheurs d’Europe de l’Est. Qui, dans le secret, employaient avec succès des lignes courtes et des nymphes lourdes. Elle a gagné une renommée mondiale. Lorsque l’équipe tchèque a remporté à plusieurs reprises les championnats du monde en utilisant cette méthode.

Toute approche qui assure une capture abondante de poissons ne manque pas de susciter l’intérêt des pêcheurs à la mouche. En conséquence, la technique s’est rapidement répandue et les nymphes ont évolué. Passant des nymphes lourdes traditionnelles aux modèles incurvés et fins que nous connaissons aujourd’hui.

Quand et où pêcher à la nymphe Tchèque ?

En fin de compte, cela va dépendre surtotu de vous. Cela dit, la nymphe tchèque nécessite vraiment un bon courant de déplacement pour que vos mouches coulent efficacement.

Pour moi, j’utilise généralement cette méthode lorsque la nymphe au fil traditionnelle ne fonctionne pas. C’est à dire, quand l’eau est trop profonde ou rapide (ou les deux).

En d’autres termes, la pêche en nymphe en amont ne permettra pas de positionner vos mouches dans la zone d’alimentation près du fond. Les descentes rapides, les gouilles profondes et les courants turbulents sont autant d’emplacements classiques où la nymphe tchèque excelle

Matériel et équipement :

Si vous envisagez simplement d’essayer la technique pour vous faire une idée. Alors, votre équipement de pêche à la mouche avec une canne et une soie de 9 pieds n ° 4 ou n ° 5 conviendra.

Par contre, si vous voulez vous lancer à fond dans la pêche à la nymphe Tchèque. Un matériel spécialisé est indispensable et facilitera grandement votre expérience de pêche.

Les cannes spécialisées sont généralement caractérisées par un poids d’action moyen/doux de 3. Et une une longueur comprise entre 10 à 11 pieds. Elles présentent l’avantage d’offrir une portée accrue, facilitant ainsi le contrôle de votre nymphe.

Leur action est également bénéfique pour assurer une meilleure pénétration de l’hameçon. Ainsi que pour jouer efficacement le poisson, notamment à courte distance.

Bas de ligne :

Rien d’extraordinaire requis ici, juste des matériaux de leader parallèles ou de tippet directement de la bobine (pas un leader conique). La longueur du bas de ligne est d’environ une longueur de cannes.

Après à vous de juger de votre tension de rupture en fonction de la taille du poisson, de la force du courant et des accrocs. J’ai tendance à utiliser 5x pour la nymphe tchèque.

Pêche a la nymphe tchèque : lancer et technique

À première vue, la nymphe tchèque a l’air très simple. Mais comme toutes les méthodes de pêche à la mouche. Il vous faudra un certain degré de finesse et d’habileté pour bien le faire.

Optez pour une ligne mouche courte d’environ 60 à 90 centimètres. Gardez la majeure partie de la soie hors de l’eau, laissant seulement les derniers centimètres flotter à la surface.

Bien lancer à la nymphe Tchèque :

Ici, le lancer ressemble plus à un lob. En fait, vous utilisez le poids des nymphes sans charger la canne comme vous le feriez avec un lancer normal.

  1. Lancez vers le haut avec un angle d’environ 45 degrés. Normalement les mouches se déplaceront en aval juste à l’extérieur de la pointe de la canne.
  2. Gardez la pointe de la canne devant votre ligne et lancez comme si vous conduisiez presque les mouches vers le bas de la rivière avec la pointe de votre canne. La ligne de mouche doit être tendue mais ne doit pas soulever les mouches.
  3. Au fur et à mesure que les mouches descendent sous votre position. Elles commenceront à se balancer un peu,. Vous pouvez les laisser se balancer et se soulever un peu si vous le souhaitez ou simplement les soulever et les relancer.
  4. Vous devrez soulever vos mouches hors de l’eau avant de les relancer. Sinon le poids des mouches sous l’eau rendra le lancer très difficile.

Quand Ferrez ?

Il y a quelques écoles de pensée ici, certaines personnes aiment garder une ligne tendue et sentir la prise. D’autres (moi y compris) regarderont une sorte d’indicateur et frapperont au premier signe d’arrêt dans la ligne.

Je crois vraiment à la deuxième méthode de guetter un arrêt. La raison en est que certains poissons (en particulier l’ombre) peuvent être si rapides à prendre et à cracher votre nymphe. Que vous ne ressentez jamais la prise.

Surveillez votre indicateur, ferrez à chaque arrêt. Que ça soit un ralentissement ou un mouvement non naturel. Ne présumez jamais que ce n’est qu’un rocher, traitez toujours chaque arrêt comme un poisson et ferrez.

Indicateurs :

Il existe de nombreux indicateurs, du fil à la mousse colorée mono ou autocollante. Ma préférence est de le garder mince et simple en utilisant un connecteur à boucle tressée haute visibilité et en le graissant simplement avec de la graisse Mucilin. Utilisez un indicateur avec lequel vous êtes à l’aise et surtout que vous aimez utiliser !

Choix des nymphes et placement :

La plupart des gens pêche avec un train de 3 mouches. En placant leur nymphe la plus lourde sur la potence du milieu. Ainsi elle tire les deux autres vers le bas pour obtenir une profondeur maximale. Pour se faire, gardez vos potence courtes (pas plus d’une douzaine de cms). En étant espacés d’environ 40 cm.

La nymphe à sacrifiée

Une autre méthode consiste à pêcher avec une mouche de pointe très lourde attachée à un hameçon jig.

Cela permet à la nymphe de quasiment rebondir sur le lit de la rivière. Agissant plus comme un poids qu’une mouche (c’est pourquoi on l’appelle parfois sacrificielle).

À environ 20 centimètres au-dessus. Vous aurez un motif de nymphe tchèque plus standard qui tombera juste à côté du fond. Vous pouvez également attacher une autre potence au-dessus pour pêcher avec 3 nymphes.

Cette méthode vous garantit à 99% une présentation profonde. Cependant, elle peut être un peu plus compliqué à lancer.

Découvrez comment débuter facilement la pêche du brochet à la mouche


0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *