10 bonnes raisons de débuter la peche du carnassier à la mouche

Peche a la mouche des carnassier: Pourquoi n’a t-elle pas encore explosée en France?

Si les pêcheurs aux leurres, ont vus leurs niveau technique évoluer année après année. Au gré des connaissances et de l’évolution du matériel, il oublie parfois qu’il pourrait encore élargir leurs bagages très facilement.

Pour ce faire, il suffit d’ajouter à votre équipement une simple canne à mouche. Mais fort heureusement, je suis là pour vous le rappeler.

Regardez ci-dessous 10 raisons pour commencer des maintenant la pêche des carnassiers à la mouche.

La peche à la mouche du carnassier est à la mode:

C’est dans l’air du temps. Les frontières entre les approches pêche au leurre et pêche à la mouche s’efface peu à peu.

La pêche avec des streamer à lancer sont un bon exemple. Même les monteurs de streamer moderne empreinte Rattle , feuille de saule aux pêcheurs au leurre bricoleur.

Il existe donc bien une passerelle reliant le mondede la mouche (resté si longtemps isolée). Les plus curieux d’entre vous, découvre doucement le pouvoir d’attraction parfois inégalée de certains matériaux naturel ou synthétique. Il suffit de voir le succès de la MOUSE MURIAS pour sont convaincre.

2/ Oubliez la pression de pêche

Poisson difficile, pression de pêche, etc… Aujourd’hui nos carnassiers, sont soumis à une certaine pressurisation non négligeable. Ce qui à pour effet, d’agir considérablement sur leur comportement.

Déplacement, activité, stratégie, régime alimentaire il se méfiedu moindre leurres qui passe à leur portée. De nos jours, la montée en puissance du no-kill accentue encore un peu plus c’est difficultés.

Les carnassiers, ont de la mémoire certains leurre très utilisé auront vite fait de mettre la puce à l’oreille des danger qu’il court.

Par contre, vous pouvez encore bénéficier d’une moindre méfiance vis-à-vis d’un streamer. Hors secteur surpêcher à la mouche, les carnassiers ne perçoivent pas encore un streamer comme un danger imminent.

3/Des sensations fortes avec la pêche à la mouche des carnassiers

Dans la vie, il faut savoir varier les plaisirs. Des sensations nouvelles peuvent vous redonner un nouvel élan pour la pêche.

Prenons l’exemple de la pêche aux leurres, les adeptes du moulinet casting associe à cette technique des sensations de lancer ou d’action de combat décuplée.

Par rapport à une canne casting, la mouche aussi et peut-être plus encore capable de vous procurer des émotions encore inconnues.

Nouvelle gestuelle, combat d’anthologie à la force du poignet et de l’avant-bras.

Après l’apprentissage, de quelques fondamentaux étant assimilé est devenu naturel. Vous êtes en mesure d’apprécier les sensations comparables que véhicule une des cannes à mouche.

4/ Quel carnassiers pêcher à la mouche?

Tous les carnassiers capable d’évoluer vers des couches d’eau superficielles sont susceptible d’être attrapés:

Seul le sandre ou le silure nécessiteront peut-être des stratégies différentes et un matériel plus spécifiques. La peche à la mouche des carnassiers, vous offre aussi la possibilité de traquer quelques espèces inhabituel rencontrer un peu au hasard.

La carpe, en est un très bon exemple. Elle réagit très bien à un streamer bien présenté et vous livre des combats exceptionnel.

5/L’art de la discrétion

La discrétion d’une canne à mouche, vous permet de propulser des imitations extrêmement légère a des distances incroyable. ce dont aucune canne casting et spinning non mais en fait capable et streamer à brochet atteignent le détail et des volumes impressionnant mais pour des poids très limité le rapport taille poids distance fait de cette technique la référence en terme de discrétion car dans l’eau un streamer évoluer glisse lentement sans générer d’onde excessive c’était dur si naturel et malgré un réel manque de réalisme comparé à certains poissons nageurs criant de vérité qui rentre ce type d’imitation très attractif auprès de carnassier très sollicité la discrétion et aujourd’hui un paramètre incontournable

6/Une technique super efficace

Un pêcheur à la mouche exclusif ne craint pas les bredouilles à répétition. Même si, se focaliser sur cette seule et unique technique présente quelques inconvénients. Espace pour lancer, sensibilité au vent ,configuration des secteurs, mais très souvent qu’on les conditions sont réunies. La pêche des carnassiers à la mouche est une arme redoutable qui rivalise largement avec les leurres se révélant parfois même plus efficace. Bordure, herbiers ,frondaison tous ces postes permettant aux poissons de chasser dans les couches supérieures sont de premier choix pour les attaquer. Alors, il faut sérieusement se poser la question de la technique la mieux adaptée et la mouche peut être sa réponse gagnante.

7/ une pêche gratifiante

La pêche à la mouche des carnassiers apporte de l’autosatisfaction. En effet, voir son montage créer par vos propres mains intercepter par un beau poisson est très gratifiant. L’art du montage fait partie intégrante de la pêche à la mouche de la technique et de son esprit. De nos jour, il est facile de tout créer de A à Z. Par exemple, des streamer avec du matériel de dentiste dont on dispose. Cela n’a que des effets positifs est pousse à l’ouverture d’esprit à la connaissance et demande une vraie curiosité. chaque monteur doit être à la fois un peu biologiste, inventeur et ingénieur avant de redevenir enfin pêcheur et de tester sa belle invention piquer un carnassier aussi modeste soit-il avec sa propre création est extrêmement gratifiant .

8/Compétition et peche carnassier a la mouche

La peche du carnassier a la mouche peut être un joker important. En compétition si certain pêcheurs aux leurres embarque avec eux un ensemble mouche ce n’est évidemment ni pour les sensations ni pour le fun. Mais tout simplement parce que la pêche au fouet peut très bien être l’option gagnante ce jour-là. Notamment, lorsque les poissons sont localisées dans les postes inaccessible autrement. Ou encore, focalisé sur de toute petite proie ou qu’il se tienne dans très peu d’eau. Ou tout simplement et ça arrive régulièrement quand on ne pense qu’il ne réponde à rien d’autre. Ce cas de figure, est très courant chez le black-bass par exemple lorsqu’il est obsédé par les libellules. Sans canne à mouche à portée de mains c’est l’échec assuré .

9/La pêche à la mouche des carnassiers n’est pas compliquée

Ce n’est pas si difficile. Malencontreusement, la mouche à la réputation d’être une technique dans l’apprentissage est difficile. Certes, la pêche des salmonidés nécessite certains entraînement et une approche qui peuvent sembler long et fastidieux. Par contre, celle des carnassiers et tout de même plus simple à aborder. D’ailleurs, nombreux sont les pêcheurs qui ont découvert d’abord avant de s’intéresser à celle de la truite ou de l’ombre. les quelques compétences techniques de base et la gestuelle sont en fait rapidement assimilé et vous obtenez vite vos premiers résultats

10/La peche du carnassier a la mouche ne coute pas cher

Dans un passé pas si lointain, rechercher les carnassiers au fouet été assez marginal. De plus, pour pouvoir vous équiper correctement il fallait mettre le prix. Aujourd’hui, de nombreux fabricant réponde à une demande fleurissante. De ce fait, vous pouvez désormais vous offrir un ensemble canne, moulinet, soie de qualité pour un budget de 200 € environ. De plus, une seule canne polyvalente suffit. Par exemple, une 9 pieds soie de 8 vous permet de pêcher efficacement toutes les espèces les plus communes. Pour couronner le tout, monter ses propres imitation participe en outre à diminuer le coût de revient à la mouche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *