Montage peute pour les truites récalcitrantes

Découvrez le montage PEUTE, la mouche à posséder absolument pour amadouer le plus récalcitrant des  » compagnons de jeu  »

Aujourd’hui, je vous présente la célèbre Peute dont nous devons l’existence au non moins célèbre inventeur de mouches… Monsieur Henri Bresson(connu également sous le pseudonyme du  » sorcier de Vesoul « ).

D’une redoutable efficacité, cette artificielle fait partie des  » indispensables  » à détenir absolument dans sa boîte à mouches. La Peute est une mouche d’ensemble qui ne ressemble à aucune mouche connue en tant que telle.

De part son allure décoiffée, l’imitation est également appelée  » la Vilaine  » et son utilisation peut être envisagée pour la pêche en sèche, en émergente et en noyée. Cette polyvalence en a fait son efficacité.

Faisant partie des montages les plus simples, la réalisation de cette artificielle est à la portée des plus novices d’entre nous

Matériel pour le montage d’une Peute :

  • Hameçon : n°14 à hampe courte,
  • Soie de montage : 6/0 de la couleur retenue (standard : jaune),
  • Corps : soie de montage ou dubbing ou herl, – Ailes : plume de poitrail de cane.

Comment réaliser le montage d’une Peute :

  1. Positionner l’hameçon dans le mors de l’étau,
  2. Fixer la soie de montage au 2/3 de la hampe de l’hameçon et ramener cette dernière à la courbure tout en formant des spires bien jointives,
  3. Réaliser le corps de l’artificielle à l’aide, soit de la soie de montage, soit d’un dubbing (en utilisant une boucle à dubbing) ou bien encore d’un herl, en veillant à laisser 2 à 3 mm de libre derrière l’œillet de l’hameçon,
  4. Sélectionner une plume de poitrail de cane,
    1. Enlever le duvet à la base de la plume,
    2. Dégager les barbes de la pointe de la plume, 
    3. Couper la tête de la plume en laissant un peu de rachis pour pouvoir fixer correctement la plume sur l’hameçon,
  5. Fixer la plume en positionnant la partie incurvée face à l’hameçon,
  6. Réaliser un enroulement de la plume sur 2 ou 3 tours maxi, en veillant à bien rabattre les fibres vers l’arrière à chaque tour,
  7. Bloquer la plume en réalisant un nœud d’arrêt,
  8. Former la tête de l’artificielle,
  9. Réaliser le nœud final et apposer une goutte de colle cyanolite (ou de vernis) pour consolider le nœud,
  10. Couper les fibres de l’artificielle à 3 mm après la courbure de l’hameçon,
  11. La mouche est TERMINEE… 

Cette petite  » terreur  » des cours d’eau vous permettra, à coup sûr, de leurrer  » LE «  poisson qui permettra de sauver votre partie de pêche !!! 

Afin de mieux appréhender la réalisation de la  » Peute « . Voici une vidéo de montage réalisée par Jean Paul Dessaigne sur sa chaine YOUTUBE

Bonne vidéo et à vos étaux…
Merci de m’avoir lu.

Découvrez nos tutoriel pour en savoir plus sur le montage de mouche

Voir aussi : Destination pêche ou partir avec votre canne à mouche ?

Fiche montage vidéo nymphe en céramique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.